Navigation Menu

Le Malvasia delle Lipari, dont il existe trois typologies, une première en vin fin de table et les deux autres en vin de dessert, est l’un des plus anciens et des plus renommés vins de Sicile.

 

Probablement introduit par les Grecs, ainsi que l’atteste Diodore de Sicile au 1er siècle avant JC, ce vin est produit dans les îles Éoliennes ou Lipari, où la viticulture a connu des débuts bien plus lointains. L’origine du terme « malvasia » à Lipari est aussi fort curieuse. Une ancienne légende chrétienne, datant de l’époque de la domination musulmane, raconte qu’un pauvre paysan de l’endroit transportant un jour une amphore de vin muscat avait croisé sur son chemin le tyrannique gouverneur arabe de l’île. Celui-ci lui demanda ce qu’il avait sous sa cape et l’homme lui répondit qu’il n’avait que du jus de « malva » (mauve) et invoqua en lui-même Dieu pour qu’il transforme le vin en jus de mauve, dans ces termes : « malva sia » (que ce soit de la mauve). La prière fut exaucée et un rictus de dégoût marqua le visage du tyran quand il but du contenu de l’amphore.

 

Dans son ouvrage ‘La vie errante’, Guy de Maupassant décrit ainsi le Malvasia delle Lipari : « On dirait un sirop de soufre. C’est véritablement le vin des volcans, dense, sucré, doré et avec un tel goût de soufre qu’il colle au palais jusqu’au soir: le vin du diable « .    

 

it_malvasia04_1.jpg

Malvasia delle Lipari

 

La Malvasia delle Lipari est un vin de dégustation qui peut aussi accompagner des fromages, des gâteaux siciliens typiques tels que la « cassata » et les « cannoli » (mirlitons à la crème de ricotta), et les gâteaux secs.

 

Il est conseillé de le servir dans de petits verres à pied qui permettent la concentration du bouquet, à une température de 16 à18°C.

 

Lire aussi : 

Vin de Marsala DOC

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *