Navigation Menu
Victoria

Victoria

Toutes les routes de Gozo convergent vers Rabat-Victoria : la Citadelle, visible de quasiment tous les points de l’île, surplombe le paysage environnant.

La Citadelle de Gozo, construite sur des vestiges de l’ère néolithique, doit ses racines à l’époque médiévale : elle servit d’abri aux habitants contre les attaques des corsaires et des Sarrasins. En effet, la Gozitains furent réduits, à plusieurs reprises, en esclavage par ces assaillants.

citadel-gozo.jpg

                                 La citadelle, Victoria
Après le Grand Siège de 1565, les Chevaliers la transformèrent en un refuge défensif en cas de nouvelle attaque. Plus tard, en période pacifique, la population s’installa en dehors des fortifications et créèrent la ville de Rabat, aujourd’hui Victoria.
En pénétrant dans la citadelle, on aperçoit, en haut des marches, la cathédrale de Gozo de style baroque construite entre, 1699 et 1711 par l’architecte maltais, Lorenzo Gafa, aujourd’hui flanquée des statues des papes Pie IX et Jean-Paul II. Ses caractéristiques principales résident dans son plafond en trompe l’œil simulant l’intérieur d’un dôme et le beffroi à 5 cloches, situé à l’arrière.
Le musée d’archéologie, situé dans l’auberge de Provence à côté de la cathédrale, illustre l’histoire de Gozo de la période néolithique à l’époque moderne en présentant de nombreux artefacts, témoins de la richesse culturelles de Gozo : statuettes chamaniques, ancres votives, céramiques, récipients, ornements et tablettes phéniciennes et arabes.
En empruntant d’étroites ruelles, on peut atteindre le haut des remparts et là, avoir un magnifique panorama sur l’île et la citadelle.
Au pied de la citadelle, Victoria est le cœur animé de Gozo : les marchés et les boutiques en tout genre proposent des produits frais, fromages et vins, des antiquités et objets artisanaux, aussi bien que des filets de pêche, des vêtements tricotés et des travaux de dentelle.
La ville possède aussi une vie culturelle florissante, notamment, deux théâtres, et des courses de chevaux dans la rue principale, lors de la festa.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *