Navigation Menu

Le sirocco, qui vient du Sahara, est un des caractéristiques du climat de la Sicile, bien qu’il ne souffle jamais plus de trois jours de suite.

A Palerme où il est particulièrement pénible, il sévit en moyenne douze fois par an, tous les mois, mais surtout en avril ou au moment d’un changement de saison. Il élève ainsi la température jusqu’à une moyenne de 37°C et rend l’atmosphère lourde et irrespirable.

Le Sirocco amène en même temps une grande quantité de poussière rougeâtre, qui recouvre le sol.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *