Navigation Menu
Santorin

Santorin

Santorin est l’une des îles les plus magiques de la Grèce. C’est une île stérile et rocheuse faisant face à un volcan, avec ses plages noires et rouges et ses villes situées en haut de falaises offrant un paysage à couper le souffle et de sublimes couchers de soleil. Santorin offre une beauté dramatique, bien loin des îles à la verdure luxuriante.

 

Santorini.jpg
Santorin

 

Le volcan toujours actif s’est réveillé la dernière fois dans les années 50, causant un tremblement de terre qui détruisit de nombreux villages. 

Le nom officiel de cette île merveilleuse est « Thira », et la capitale, Fira, est également la capitale des îles Cyclades. C’est une île très cosmopolite, et pour cette raison plutôt onéreuse.

La population locale vit surtout de l’agriculture et du tourisme. L’exportation principale de l’île est le sable: 2.000.000 de tonnes en sont exportées chaque année dans le monde entier, principalement pour l’élaboration du béton. Le canal de Suez par exemple fut bâti avec ce béton.

La plupart des vacanciers de Santorin demeurent près des plages, vers Kamari et Perissa, mais ces endroits ne présentent pas d’intérêt particulier.
Il est intéressant de séjourner à Fira, Imerovigli ou Oia, villes situées au haut des falaises, qui sont magnifiques et regorgent de petits cafés, de boutiques et de curiosités. Des bus relient chaque jour les différentes plages, et il est agréable de passer les soirées en ville. Si on demeure à Monolithos, on a davantage de calme.

 

 

santorini-map.png
Santorin

 

Histoire

Santorin était autrefois une île toute ronde, mais à la suite d’un énorme tremblement de terre et d’une éruption volcanique terrible survenus au XVème siècle avant J.C., le cœur de l’île fut englouti, façonnant la forme qu’elle a aujourd’hui. Pour cette raison, nombreux sont ceux à croire que l’Atlantide y était située. La civilisation minoenne disparut de l’île à la suite de ces évènements, mais il semble que la plupart des habitants aient survécu.

Le nom de l’île a changé plusieurs fois de nom au cours de l’histoire. D’abord appelée Stroggyli (« ronde ») à cause de sa forme, elle fut ensuite nommée Kallisti (la très belle) par les Phéniciens, et enfin Thira en l’honneur de Théra, fils du héros thébain Antesionas, et petit-fils de Kadmos. Il fut vice-roi de Spartes et tuteur de ses neveux, les jumeaux Procle et Eurysthene. Quand ils furent en âge de s’élever seuls, Théra quitta Spartes et s’établit à Santorin.

Au départ, les Romains utilisèrent l’île comme lieu d’exil, mais ils participèrent ensuite à son développement. La christianisation de l’île date du 2ème au 5ème siècle. L’île subit de nombreux ravages et fut même détruite par des pirates, et elle fut finalement conquise en 1204 par les Vénitiens. C’est vers cette époque que l’île prit son nom actuel: le saint patron de l’île était Agia Irini, que les marins étrangers appelaient « St Irini », qui évolua en Santorini.

L’île fut détruite par les Vénitiens en 1354, puis de nouveau en 1397 par les Turcs. Santorin rejoignit les rangs de la révolution grecque en 1821 et se libéra ainsi de la domination turque. 
En 1956, l’île fut dévastée par un terrible tremblement de terre, et les habitants actuels de Kamari viennent presque tous des survivants des villages qui furent totalement détruits à l’époque.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *