Navigation Menu
Marsala

Marsala

Marsala doit son renom international au vin qui y est produit. Ses habitants, cependant, tout en étant extrêmement fiers de leur nectar ambré, sont tout aussi enthousiastes pour le long et illustre passé de leur ville. 

Le nom actuel, découlant de l’arabe « Marsa Allah », qui signifie « Port de Dieu », nous donne une idée de l’importance stratégique de la ville d’autrefois. Avant les Arabes, cependant, il y avait les Romains, et avant les Romains, les Carthaginois. Ce sont ces derniers, sous Himilcon, qui ont construit le grand port et la forteresse inattaquable en 396 avant JC, en remplacement de Mozia, qui avait été détruite l’année précédente.

La forteresse fut si bien construite et située que, quand Pyrrhus l’assiégea, il ne put même pas réussir à obtenir une victoire à la Pyrrhus. Quelques temps après, les Romains s’y essayèrent mais encore une fois sans succès. Enfin, elle fut remise à Rome en 241 avant JC, dans le cadre du traité de paix signé à la fin de la première guerre punique. Les Romains ne tardèrent pas à reconnaître le potentiel de la ville qui fut bientôt, une colonie romaine florissante, avec des droits municipaux et servit de point de départ pour le commerce et le développement de l’empire en Afrique. Cicéron, qui y passa un certain temps, l’a décrite comme une ville merveilleuse.

Les Vandales la traversèrent, détruisant presque tout ce qu’ils trouvaient sur leur passage. Les Arabes la transformèrent, une fois de plus, en un port et un lieu de commerce prospères.

Quelques centaines d’années plus tard, ce fut au tour des Anglais, qui ne réussirent cependant pas à la conquérir, mais s’en servir plutôt pour faire du vin. Le premier homme sur place fut John Woodhouse, qui découvrit le vin local en 1773. Il l’apprécia et pensa qu’il pourrait être très prisé dans son pays natal. Si le vin devait survivre à la traversée de l’océan, il devrait cependant être fortifié en y ajoutant de l’alcool, et c’est ainsi que naquit le vin de Marsala. Il s’est avéré aussi populaire en Angleterre que Woodhouse l’avait espéré et il s’installa définitivement à Marsala pour commencer sa production massive en 1796. Plusieurs autres anglais suivirent, notamment Ingham et Whitaker. 

Le vin n’était toutefois pas la seule chose reliant l’Angleterre au Marsala. La cathédrale, construite sur l’emplacement d’une ancienne église romane, est dédiée au plus célèbre des saints anglais, Thomas Becket.

L’autre date importante dans le cursus de Marsala se situe en 1860, année où Garibaldi et ses « mille » hommes débarquèrent dans la ville pour commencer leur unification de l’Italie. Les citadins l’accueillirent à bras ouverts et des centaines d’entre eux rejoignirent son armée alors qu’ils avançaient dans l’île.

 

Marsala.jpg

Marsala

 

Lire aussi :  

Vin de Marsala DOC

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *