Navigation Menu

Géographie

Les Îles Lavezzi sont constituées d’une multitudes d’îlots, rochers, et récifs, située à 10 kilomètres au sud-est de Bonifacio, en Corse-du-Sud.

C’est le point le plus au sud de la France métropolitaine.

L’archipel des Lavezzi, d’une superficie de 5123 hectares et d’une altitude maximale de 50 mètres, est la partie la plus dangereuse de la Méditerranée pour la navigation.

L’archipel comprend, du nord au Sud :

– L’Île Porraggia
– L’Île Ratino
– L’Île Piana
– Les Îles Sperduto et l’écueil de Sperduto, le plus à l’est de l’archipel
– L’Île de Cavallo avec ses deux îlots, l’île San Baïnso et l’île Camaro Canto
– L’Île Lavezzo sur laquelle se situe le phare construit dès 1874.

Les îles Lavezzi ont été instituées en Réserve naturelle à partir de 1982, et depuis 1999, elles font partie de la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio.

Toutefois, l’île de Cavallo, qui est habitée, est toujours restée hors des zones de réserve.

 

 

Histoire 

Il a été découvert des traces humaines datant de l’époque préhistorique, notamment plusieurs abris-sous-roche remontant au néolithique. Des vestiges d’un port romain et d’une chapelle du VIIème siècle ont également été retrouvés.

Elles furent en 1855 le théâtre du naufrage de la frégate La Sémillante.
Ce fut l’un des plus lourds en pertes humaines dans l’histoire de la marine française.
Quand la frégate quitta le port de Toulon, le 14 février 1855, il y avait à son bord 380 marins et 393 soldats en partance pour la guerre de Crimée. C’est aux abords des bouches de Bonifacio que le navire de guerre fut pris dans une violente tempête. Brisée sur un écueil, elle coula dans la nuit du 15 au 16 février. Tout l’équipage, mais aussi tous les fantassins, périrent dans cette tragédie.

Seulement 560 corps furent ramenés sur les côtes par les courants. Les naufragés reposent dans deux cimetières marins de l’île Lavezzo. Un autel leur est également dédié.

 

 

Lire aussi :

Passe de la Piantarella

La Corse, au coeur de la Méditerranée 

Archipel de La Maddalena 

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *