Navigation Menu
Leonidhion

Leonidhion

L’eau est cristalline le matin, et nous en profitons pour se baigner avant de partir en direction du continent.

Nous atteignons Leonidhion après 3 heures de navigation, et décidons de nous mettre au quai pour notamment remplir notre cuve d’eau, qui est vide. L’endroit a fait l’objet d’un documentaire sur les villages encore préservés du tourisme de masse dans le Péloponnèse. 

A notre grande surprise, le quai sera rempli moins d’une heure après notre arrivée.

Ici, l’eau est d’un couleur similaire à celle que l’on trouve aux Caraïbes. 

Nous n’aurons malheureusement pas le temps d’aller voir le monastère de la vierge d’Elonas, perché sur une falaise comme dans les Météores.   

Il est intéressant de noter que dans cette région, les plus agés parlent encore le dialecte Tsakonika, qui représente le lien, en quelque sorte, entre le Grec Dorique (ancien grec) et le Grec Démotique (Grec moderne).

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *