Navigation Menu
Le faucon Maltais

Le faucon Maltais

Après que l’ordre eut été chassé de Rhodes en 1523, l’empereur Charles Quint céda en 1530 l’île aux chevaliers (un prêt gratuit et à long terme en somme) à condition qu’ils paient un tribut annuel symbolique sous forme d’un véritable faucon vivant.

 

                       image.jpg

                          Charles Quint, peint par Rubens

 

Pour marquer leur gratitude à l’égard de l’empereur, au lieu d’un oiseau vivant, ils lui envoyèrent la statue d’un faucon en or massif, incrustée de pierres précieuses. Mais la statue aurait été volée, passant de main en main au fil des siècles, pour parvenir chez un mystérieux général russe installé à Constantinople autour de 1930.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *