Navigation Menu
La tortue Caouanne

La tortue Caouanne

La tortue que l’on rencontre le plus fréquemment est la majestueuse tortue Caouanne, (Caretta caretta). Plus rarement est rencontrée la tortue verte, (Chelonia mydas), occasionnellement la tortue Luth (Dermochelys coriacea) et exceptionnellement la tortue de Kemp (Lepidochelys kempii), et la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata). 

image.jpg

Tortue Caouanne

 

Cette grande voyageuse qu’est Caretta caretta est présente dans tous les océans. En Méditerranée, elle se reproduit sur les côtes orientales (Turquie, Israël, Sicile, Sardaigne, Italie et Lybie) et sur une zone côtière d’Afrique du Nord (Tunisie). La large tête de la tortue Caouanne n’est pas l’enveloppe d’un cerveau exceptionnel, mais plutôt celle de mâchoires très puissantes. Ces véritables broyeurs au bord tranchant sont nécessaires pour satisfaire son appétit vorace et carnivore. Son régime alimentaire diversifié comprend des crustacés et des poissons, mais elle est aussi friande de méduses et d’encornets.

Comme toutes les tortues marines, elle passe toute sa vie dans l’eau, excepté au moment de la reproduction. Pour pondre, elle se hisse péniblement sur les plages de sable à la tombée de la nuit et creuse le trou qui abritera ses oeufs jusqu’à l’éclosion. Après la ponte, la femelle retourne à la mer et n’aura plus aucun contact avec sa progéniture.

En Europe, seules quelques plages du sud de la Sicile accueillent ces tortues, dont celles de Lampedusa.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *