Navigation Menu
Céphalonie

Céphalonie

Céphalonie est mentionnée dans l’Iliade et dans l’Odyssée, d’Homère, où elle est nommée Deuchalion. Il déclare qu’elle appartenait alors au royaume d’Ulysse, et qu’elle envoyait des guerriers combattre à Troie.

fiskardo2a.jpg

Fiskardo, Céphalonie

 

Nous ne savons pas avec certitude la raison pour laquelle l’île porte ce nom. Soit parce qu’elle est la plus grande île de l’archipel ionien, Cephali signifiant «tête» en grec, soit parce qu’elle a obtenu son nom d’après le premier roi, qui selon la mythologie s’appelait Céphale.
Des pièces archéologiques datant du paléolithique (-50 000 ans), ont été découvertes sur l’île. A cette époque, Céphalonie était unie à Ithaque au continent, et on peut encore le voir, en observant la forme des deux îles aux endroits qui les réunissaient.
Pendant l’époque mycénienne, l’île de Céphalonie semble avoir été très riche. Plus tard, les hommes de l’île sont mentionnés dans des guerres contre les Perses ( 5ème siècle avant JC). L’île était alliée avec plusieurs villes-Etat comme Athènes, Corinthe et Sparte. En 188 avant J-C les Romains ont conquis Céphalonie et ont vendu ses habitants comme des esclaves, et pillé l’île. L’île a également subi des attaques de pirates à plusieurs reprises.
À la fin du 12ème siècle, les Francs ont conquis les îles Ioniennes et sont restés jusqu’à leur défaite contre les Turcs au 15ème siècle. Puis, la domination vénitienne a suivi, de 1500 à 1797. Céphalonie a souffert de plusieurs attaques turques, et l’armée de Napoléon a ensuite envahi l’île en 1797. Un an plus tard, les Britanniques ont aidé les armées Russes et Turques à prendre le relais. En 1807, les Français sont revenus s’installer à Céphalonie, et deux ans plus tard, le pouvoir britannique était mis en place.

En 1864, l’île a finalement été libérée, mais a été occupée par des militaires italiens et allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.
En 1953, un terrible tremblement de terre a détruit la plupart des bâtiments de l’île, et tué un grand nombre d’habitants. Seul le village du nord de Céphalonie, Fiscardo, a été sauvé et est aujourd’hui le seul village de l’île ayant une architecture ancienne.

 

De nombreux sites méritent une visite :

  • la grotte Drogarati, le lac souterrain Melissani, le monastère de Agios Gerasimos, le Fiscardo pittoresque et une vue sur la superbe baie de Myrtos,
  • le château vénitien de Céphalonie, le couvent d’Agios Andreas, les usines de vin de Calliga et Robola, la plaque de Lord Byron et sa vue magnifique, ainsi que le Kourkomelata, à l’architecture parfaite,
  • À Argostoli, il y a un musée archéologique, ainsi qu’un musée du folklore.
  • Katavothres se trouve près d’Argostoli, et c’est un endroit où l’eau disparaît sous l’île, pour ne ressortir que de l’autre côté,
  • Le tombeau d’Ulysse est toujours mérite bien sûr une visite. Il est situé près de Poros. Beaucoup d’habitants croient fermement que cette tombe mycénienne a appartenu à Ulysse, et qu’il est impossible que ce grand roi n’est régné que sur Ithaque.
  • Dans le magnifique petit village d’Assos on peutvisiter la citadelle vénitienne, et profiter d’un repas agréable dans le petit port. Assos est aussi appelé le village « Lune de miel », depuis que Charles et Diana y ont fait un arrêt ici avec leur yacht quand ils se sont mariés.
  • A Skala, les restes d’une villa romaine avec un sol magnifique en mosaïque.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *