Navigation Menu
Alicudi

Alicudi

Alicudi, l’antique Ericusa, doit son nom aux touffes de bruyère dont est recouverte une bonne partie de l’île. La superficie de l’île est de 5,2 km², pour 105 habitants.

 

image.jpg

                                                 Alicudi

 

C’est une petite île volcanique de forme conique. Elle est l’île la plus occidentale de l’archipel des îles Éoliennes. Son point culminant est le stratovolcan Monte Fillo dell’Arpa qui culmine à 675 mètres d’altitude.

La pente occidentale de l’île est raide et déserte. Le côté oriental est formé de différents plans, et parsemé de maisons parmi lesquelles se dresse, dans une position pittoresque, l’église de Saint-Barthélemy. Parmi les lieux caractéristiques, on notera le Serro della Farcona, entouré de hauts précipices, et le Timpone delle Femmine, situé lui aussi dans un lieu inaccessible. C’est là que se réfugiaient les femmes pendant les incursions sarrasines.

En faisant le tour de l’île, on avance dans une variété de panoramas: des pentes en terrasses couvertes de buissons et de figuiers de Barbarie, de hautes côtes à stratifications de roches noires et de congloméré rougeâtre, d’étroits ravins, des vallons, et une succession de hauts précipices.
Des fragments de céramique d’âge romain ont été trouvés épars sur la côte orientale de l’île.

La terre, d’origine volcanique est particulièrement fertile. Les produits principaux d’Alicudi sont l’olivier, la vigne, et la pêche.

Pour les déplacements sur Alicudi, seuls les mulets sont utilisés. Il n’y a pas de voitures.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *