Navigation Menu

L’AIS (Automatic Identification System) est un système d’aide à la navigation qui permet de garantir la sécurité des plaisanciers, grâce à lui les organismes de surveillance du trafic peuvent obtenir des informations précises sur les navires équipés.

Transpondeur AIS
Pour connaitre son origine, il faut remonter aux années 80 où un Suédois a démontré que l’on peut utiliser la fréquence VHF associée à un GPS pour transmettre des informations relatives au bateau et à sa route (cap, vitesse position). L’objectif est de déterminer les routes de collision. En 2005, les autorités maritimes internationales l’ont rendu obligatoire sur les navires professionnels de plus de 300 tonneaux répondant à la réglementation SOLAS.

Son fonctionnement
Un AIS émetteur/récepteur (transpondeur) est automatique. Il émet en continu dans la gamme de fréquences VHF. Un système complet (classe A) est composé de deux émetteurs et d’un récepteur VHF ainsi que d’un GPS. Pour la plaisance, nous trouvons deux versions d’appareils simplifiés : des récepteurs qui permettent de recevoir les informations transmises par les autres navires équipés d’un émetteur/récepteur et des transpondeurs (classe B).

L’AIS en plaisance
Plusieurs solutions sont envisageables. La plus simple est le récepteur. Trois versions sont possibles : indépendant avec écran sur lequel sont affichées les informations transmises, boîte noire que l’on doit interfacer à un lecteur de carte, un ordinateur ou un radar et une VHF avec fonction AIS. La deuxième solution est un transpondeur. Côté réception rien de changé mais en plus, on peut envoyer ses propres données. Le gros intérêt de l’AIS est de pouvoir déterminer s’il y a routes de collision avec une couverture entre 10 et 30 milles.

Bien s’équiper
Pour le confort de lecture, le plus pratique est soit l’appareil indépendant avec son écran soit la boite noire interfacée à un écran (lecteur de carte, radar, ordinateur). Pour un maximum de sécurité, il est préférable de s’orienter vers un transpondeur. L’installation se résume à relier l’appareil à une antenne VHF, à un GPS et à une alimentation, plus une programmation dans le cas d’un transpondeur.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *